différents types de crèche

Les différents types de crèches

Vous souhaitez vous renseigner sur les différentes structures d’accueil existantes avant l’inscription en crèche de votre enfant ?

Si toutes les crèches répondent à des règles communes en matière d’âge d’accueil, d’encadrement et de normes de sécurité et d’hygiène des locaux, les structures de garde d’enfants peuvent différer dans leur fonctionnement : nombre d’enfants accueillis, implication des parents, financement…

Suivez le guide des différents types de crèches proposés en France pour trouver une place en crèche qui corresponde à vos attentes !

La crèche collective

Parmi les différents types de crèches, le plus répandu en France est la crèche collective. Elle peut être une crèche municipale, privée ou encore associative. De 20 à 60 enfants y sont encadrés par une équipe de professionnels de la petite enfance, à raison d’un effectif d’1 professionnel pour 5 enfants n’ayant pas encore acquis la marche, et d’1 professionnel pour 8 enfants se déplaçant de manière autonome.

Les enfants sont accueillis en crèche collective de l’âge de 3 mois à l’âge de 3 ans, en semaine, sur une plage horaire variable, généralement comprise entre 7h30 et 18h30.

Le tarif de la place en crèche collective est calculé en fonction des revenus du foyer parental. La majorité des crèches collectives sont en effet conventionnées et financées par la CAF, ce qui leur permet d’ajuster directement le tarif en fonction des ressources de chaque famille.

La micro-crèche

La micro-crèche est une structure réduite, qui accueille au maximum 12 enfants (auparavant la capacité d’accueil était limitée à 10 à 11 enfants), généralement en âges mélangés. La micro-crèche peut être publique, bien qu’elle soit le plus souvent privée.

L’encadrement est assuré par des professionnels de la petite enfance à raison d’1 professionnel pour 3 enfants, soit : un·e référent·e technique de 3 ans d’expérience minimum, un·e AP (auxiliaire de puériculture) et un·e EJE (éducatrice ou éducateur de jeunes enfants).

La CAF ne finance pas directement la micro-crèche, mais les familles peuvent bénéficier d’une aide financière dans le cadre du dispositif PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) : le CMG micro-crèche peut ainsi couvrir jusqu’à 85 % des frais de place en micro-crèche en fonction des ressources des parents, du nombre d’enfants du foyer et de leur âge.

Contactez Les p’tits Babadins pour toute question relative au fonctionnement des micro-crèches de notre réseau.

Trouvez facilement une place en crèche en recherchant un établissement Les p’tits Babadins proche de votre domicile ou de votre lieu de travail.

La crèche familiale

Assez rares en France, les crèches familiales constituent un mode de garde hybride entre l’accueil à domicile chez une assistante maternelle et la crèche collective.

Il s’agit de confier son enfant à une assistante maternelle agréée qui exercera en partie à son domicile et en partie au sein d’une crèche : la solution est un compromis qui permet un apprentissage progressif de la vie en collectivité.

La crèche familiale qui accueille les assistantes maternelles peut être publique ou privée, subventionnée ou non par la CAF.

La crèche parentale

La crèche parentale est une crèche associative gérée par les parents eux-mêmes, accompagnés par des professionnels de la petite enfance.

Le principe est idéal pour pallier le manque de places en crèche, mais exige un investissement de la part des parents : à raison d’une demi-journée hebdomadaire au moins de présence sur site ou de réunions de travail.

Comme dans le cas d’une crèche collective, les aides de la CAF sont versées directement à la structure, dont le gestionnaire peut alors adapter les tarifs en fonction du revenu de chaque famille.

La crèche multi-accueil

La crèche multi-accueil propose aux parents différents modes de garde, avec généralement un service de halte-garderie en plus de la crèche collective.

Le propre de la crèche multi-accueil est de pouvoir proposer des places régulières à temps complet ou partiel, mais aussi un accueil ponctuel et un service d’accueil d’urgence. Les parents apprécient le multi-accueil pour sa flexibilité.

La formule permet également d’offrir aux enfants une entrée en douceur dans la vie en collectivité, avec un planning de garde progressif : par exemple d’abord ponctuel, puis régulier mais partiel, et enfin complet.

La structure multi-accueil peut être une crèche privée ou publique. Certaines micro-crèches, comme celles du réseau Les p’tits Babadins, offrent aussi au jeune enfant cette souplesse d’accueil.

La crèche d’entreprise

Les crèches d’entreprise sont des structures d’accueil mises en place ou financées en partie par les entreprises à destination des enfants de leurs employés.

On distingue la crèche d’entreprise, structure privée gérée ou mise en gestion par une seule entreprise, de la crèche inter-entreprise, à disposition des employés de plusieurs entreprises situées à proximité.

Lorsque des entreprises réservent et financent en partie des places de crèche dans une structure de garde privée, on parle de « berceaux d’entreprise ». L’entreprise bénéfice pour cette démarche d’avantages fiscaux, tandis que les employés profitent d’une réduction importante des coûts de garde.

En savoir plus

Sur les aides financières pour les différents types de crèches.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *